• Légende : Gilles Besse, encaveur à Vétroz : « Il y a 25 ans, ces vignobles ne présentaient aucun intérêt, les gens de la plaine se moquaient des vins du Val de Bagnes, depuis, la philosophie de production a bien changé. Il n’y a plus de protectionnisme, on est passé de la quantité à la qualité en privilégiant des cépages autochtones et en améliorant les méthodes de vinification. Avec les barriques, on maîtrise aujourd’hui la température et la fermentation. ».