• Légende : LE COTON ET LA GLACE. Petit matin à Plan les Eaux. Dans ce bout de Maurienne avoisinant le col de l’Iseran, les givres d’une gouille s’écaillent sous les assauts d’un soleil estival. A pareilles altitudes, la nature a appris à déployer des trésors d’intelligence pour contourner les contraintes climatiques, à l’instar des linaigrettes. Ces plantes vivaces qu’on a vues sous d’autres latitudes, en Arctique, sont ici les hôtes éphémères des tourbières dessinées par la fonte des névés. Au fond, les glaciers de encerclant l’Albaron confirment les frimas régnant sur les hauteurs.