• Légende : UNE TRAGEDIE SOUS LE GRANIER. Sous des dehors placides, le mont Granier, saisi ici depuis le col du Granier, recèle une histoire tragique : sa face Nord s’est en effet effondrée brusquement, dans la nuit du 24 au 25 novembre 1248, ensevelissant entièrement cinq paroisses et causant la mort d’un millier de personnes. Rebaptisée du nom d’un des villages disparus, la montagne est aujourd’hui devenue un objectif de randonnée apprécié.