• Légende : LE MEMORIAL DE LA RESISTANCE DU PLATEAU DES GLIERES. Témoin d’une histoire tourmentée, le mémorial de la Résistance, œuvre du sculpteur Emilie Gilioli, rappelle que le plateau des Glières a été le camp retranché des résistants durant l’Occupation. En mars 1944, la bataille des Glières causa ainsi la mort de 121 maquisards opposés à 5000 soldats de la Wehrmacht et miliciens. Loin des visites présidentielles, le lieu reste un espace de recueillement et de silence autant qu’un point de départ pour de nombreuses randonnées.