• Légende : Aux alentours des chalets de Platé et du refuge éponyme, le désert se dispute l’espace avec quelques arpents d’herbe rase. L’alpage est entretenu depuis le XIXe siècle.