• Légende : Moteur à fond et témoin de la jauge d’huile à 100°C, l’engin est parvenu difficilement jusqu’au tunnel des Eboulis, situé en amont du hameau des Tines. Sous le paravalanche, le répit est de courte durée : les hommes ont dû descendre, à nouveau, pour dégager la neige engravée à l’avant de la machine avant de repartir.