• Légende : Le CN4 a parcouru 2 kilomètres à peine qu’il faut déjà dégager l’avant de la motrice : la neige l’a plâtrée dans les moindres interstices, dans les turbines et entre les couteaux rotatifs tranchants, formant un bouchon compact qui bloque l’avancée de l’engin.