• Légende : A partir des fusées, les fils sont raccordés sur des bobines qui sont disposées selon les motifs souhaités. Par exemple, si l’on souhaite obtenir des rayures écrues et bleues, on dispose 80 bobines écrues d’un côté, 80 bleues de l’autre. Les fils sont ensuite ordonnés -grâce à des peignes- et tendus sur un appareil appelé « ourdissoir » puis coupés. L’opération sera répétée autant de fois que nécessaire jusqu’à atteindre la largeur totale d’un métier à tisser.